Septembre 2015

Texte vedette du mois

Selon Patrick Duquette, chroniqueur au quotidien Le Droit, les astres s’alignent pour qu’Ottawa devienne une capitale officiellement bilingue à temps pour le 150e anniversaire du Canada en 2017 : L’Université d’Ottawa trace la voie

____

Les universitaires Linda Cardinal, Remi Léger et Martin Normand réagissent au débat des chefs des partis politiques à Radio-Canada : Les francophones hors Québec comptent, eux aussi

Il y a 25 ans, quatre ans après l’adoption de la Loi sur les services en français en Ontario, le maire de la ville de Sault-Sainte-Marie faisait voter un règlement interdisant l’usage du français dans les affaires municipales de la ville. Mais le drapeau franco-ontarien flottera sur la ville cette année selon Sébastien Pierroz de TFO : Nouveau départ pour la francophonie à Sault-Sainte-Marie

« Le Parti vert est en faveur de la décision de faire d’Ottawa une ville vraiment bilingue de par la loi » a déclaré Elizabeth May dans une entrevue avec Étienne Fortin-Gauthier de TFO : Elizabeth May en faveur de la désignation bilingue d’Ottawa

Lancement par la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) d’un micro-site internet pour informer les électeurs francophones en cette période électorale. Faites-vous entendre à http://www.fcfa/elections : Micro-site Internet pour les électeurs francophones

Les membres de l’Association des communautés francophones d’Ottawa (ACFO), réunis en AGA, ont adopté une proposition pour poursuivre leurs démarches de promotion de la désignation bilingue de la Ville d’Ottawa : L’ACFO passera en « deuxième vitesse »

La procureure générale de l’Ontario, Madeleine Meilleur, se réjouit du rapport du Comité consultatif de la magistrature et du barreau pour les services en français : Des avancées en Ontario

Dans sa chronique Le droit et nos droits, dans L’Express de Toronto, Gérard Lévesque fait un survol du rapport du Comité directeur de mise en œuvre des recommandations du Comité consultatif de la magistrature et du barreau sur les services en français : Important progrès de la justice en français

Le statut des Franco-Ontariens a beaucoup changé depuis 50 ans, dit Denis Vaillancourt, président de l’AFO : La vitalité de la francophonie

Madeleine Meilleur, ministre déléguée aux Affaires francophones de l’Ontario, fait le point sur les propos d’un lecteur du quotidien Le Droit, qui encourage les francophones hors-Québec à s’établir dans la Belle Province : Le français, partie intégrante de l’Ontario. Lire la lettre d’un lecteur gatinois et la chronique de Denis Gratton sur le sujet dans les articles du mois d’août.

Publicités