Le Mouvement pour une capitale du Canada officiellement bilingue souligne ses réalisations après un an d’existence

Ottawa (Ontario), 29 juillet 2015 – Le Mouvement pour une capitale du Canada officiellement bilingue (MOCOB) est une initiative citoyenne qui a comme objectif de sensibiliser la population canadienne à l’importance de faire de la Ville d’Ottawa une ville officiellement bilingue à temps pour les célébrations du 150e anniversaire du pays. Cet objectif ne date pas d’hier. Depuis les travaux de la Commission royale d’enquête sur le bilinguisme et le biculturalisme au Canada en 1970, nombre de mémoires, rapports, interventions et recommandations ont souligné le besoin de faire de la capitale du Canada un véritable reflet de la réalité linguistique du pays. En novembre 2012, la communauté francophone d’Ottawa a réaffirmé son souhait de voir le projet aboutir en faisant du bilinguisme officiel la principale recommandation du Sommet des États généraux de la francophonie d’Ottawa.

Grâce aux efforts de nombreux bénévoles, le MOCOB a déjà réussi à mobiliser de nombreux Canadiens et Canadiennes. «Depuis son lancement en juin 2014, plus d’une cinquantaine d’organismes, d’institutions d’éducation, d’associations communautaires, de groupes politiques, de regroupements de gens d’affaires et de citoyens de partout au Canada ont envoyé des lettres d’appui tout comme des milliers de particuliers ont accordé leur appui par voie de pétition», souligne Jacques de Courville Nicol, coordonnateur national du MOCOB. «Ces nombreux appuis démontrent que la question du bilinguisme officiel à la Ville d’Ottawa est un dossier qui touche l’ensemble du pays et pas seulement les résidents de la capitale».

L’équipe du MOCOB invite la population à s’informer et à continuer à lui envoyer des lettres d’appui par l’entremise du site Internet www.capbilcap.ca. Elle l’invite aussi à écrire directement au maire d’Ottawa, Jim Watson et à la première ministre de l’Ontario, Kathleen Wynne, ainsi qu’à signer la pétition du Regroupement étudiant franco-ontarien (RÉFO) à www.refo.ca/capitalebilingue et à suivre le MOCOB sur Facebook à www.facebook.com/capitale.bilingue et sur Twitter à www.twitter.com/capbilcap.

-30-

Pour de plus amples renseignements, voir le communiqué en version PDF.

Publicités