Janvier 2016

Articles phares du mois :

Le Mouvement pour une capitale du Canada officiellement bilingue présente l’approche législative que la Ville d’Ottawa pourrait utiliser pour rendre la capitale du Canada officiellement bilingue : Les militants pour une capitale bilingue précisent leur plan de match

L’AEFO et l’AJEFO apppuient l’approche législative proposée : Des appuis importants pour la reconnaissance du bilinguisme d’Ottawa

Le Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario (CEPEO) appuie la démarche législative proposée pour obtenir le bilinguisme officiel de la Ville d’Ottawa : Un autre appui au projet de capitale bilingue

_________________________

Le député du Bloc québécois Mario Beaulieu a soulevé la question du bilinguisme officiel de la Ville d’Ottawa à la Chambre des communes : le Bloc interpelle le PLC, et a déclaré à Guillaume St-Pierre, lors d’une entrevue accordée au journal Le Droit, qu’il voulait se faire la voix des préoccupations des communautés francophones à l’extérieur du Québec

Le Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario (CEPEO) appuie la démarche législative proposée pour obtenir le bilinguisme officiel de la Ville d’Ottawa : Un autre appui au projet de capitale bilingue

Guillaume St-Pierre, dans Le Droit, souligne que la francophonie n’a pas été mentionnée pendant le discours du maire Watson sur l’état de la Ville d’Ottawa : L’économie avant la francophonie

Pas de signes encourageants à la francophonie dans le discours du Maire Watson, axé sur l’économie, selon Sébastien Pierroz, de TFO : Discours sur l’état de la Ville d’Ottawa : la francophonie absente

Fred Sherwin, l’éditeur de Orléans Online, publiait récemment deux articles sur le bilinguisme officiel de la capitale du Canada, Francophone coalition calls for official recognition of city’s bilingual character, où il explique comment le Mouvement pour une capitale du Canada officiellement bilingue a évolué et la démarche législative proposée par un regroupement d’organismes francophones  et Time has come to recognize city’s bilingual reality, où il souligne que c’est une question de respect et que ce serait un beau cadeau de fête pour le 150e anniversaire de la Confédération.

Denis Gratton, dans sa chronique publiée dans Le Droit, a rencontré en entrevue l’ancien député provincial d’Ottawa-Est (1971-1984), Albert Roy; ils ont parlé entre autres, de la question de la capitale bilingue :  Le grand-père de la Loi 8

Une lectrice du journal Le Droit, Gertrude Pelletier Lapointe, sur la reconnaissance d’une capitale officiellement bilingue

Serge Miville, chargé de cours en histoire à l’Université Laurentienne et chroniqueur invité à ONFR, offre ses vœux du Nouvel An : An maire Jim Watson, une capitale bilingue pour 2017

L’AEFO et l’AJEFO apppuient l’approche législative proposée : Des appuis importants pour la reconnaissance du bilinguisme d’Ottawa

Un lecteur du quotidien Le Droit, Michel Ouimet, est d’avis que le caractère linguistique de la capitale concerne l’ensemble des Canadiens : Bilinguisme : le temps d’agir

Mathieu Fleury, en entrevue à Ici Radio-Canada indique que rien de force la maire Watson à revoir sa position et que la communauté doit maintenant se mobiliser : Bilinguisme officiel : un élu souhaite aller plus loin

Noura Cherkawi, dans La Rotonde, le journal indépendant de l’Université d’Ottawa, fait un survol de l’approche législative proposée par un regroupement d’organismes :  Ottawa : Ville officiellement bilingue

Le maire d’Ottawa n’a pas voulu commenter  l’approche législative proposée pour obtenir le bilinguisme officiel de la capitale du Canada : Jim Watson maintient sa position

Mathieu Fleury, conseiller municipal de Rideau-Vanier, se réjouit des conclusions du travail de la communauté francophone : Bilinguisme : Mathieu Fleury est satisfait

Julien Paquette, dans Le Droit, fait un survol de l’approche législative proposée pour qu’Ottawa devienne officiellement bilingue : Bilinguisme : des suggestions pour la capitale

Une réponse à François Pierre Dufault, qui trouvait que le temps presse… Le Mouvement pour une capitale du Canada officiellement bilingue présente finalement une approche législative : Les militants pour une capitale bilingue précisent leur plan de match

Unique FM 94,5 — Primeur : Ottawa ville bilingue, nouvelle tentative dévoilée

François Pierre Dufault, dans Une autre avenue pour une Ville d’Ottawa officiellement bilingue, trouve que le temps presse et qu’il faudrait peut-être explorer d’autres possibilités si l’avenue de la mairie demeure bloquée

Lettre ouverte de Rhéal Sabourin au député d’Orléans, Andrew Leslie, à la suite de son entrevue dans le journal Le Droit

Huguette Young, dans Le Droit, dans Des projets pour Ottawa en 2016, souligne que les conseillers de la Ville d’Ottawa ont une longue liste d’épicerie pour la nouvelle année, dont la question d’Ottawa, ville officiellement bilingue

La Ville d’Ottawa va faire partie du Réseau des villes francophones et francophiles de l’Amérique, selon Huguette Young, dans le quotidien Le Droit : Ottawa, ville francophile

Le Bilan de l’année dans la capitale nationale signé par Huguette Young, dans Le Droit, soulève entre autres, l’accélération des préparatifs pour le 150e anniversaire de la Confédération en 2017, ce qui nous amène à lire l’éditorial qui suit, où Pierre Jury souligne le travail qui reste à faire… selon lui, « Ottawa ne deviendra pas bilingue juste parce que les francophones le demandent »

Pierre Jury, dans son éditorial pour le quotidien Le Droit en ce début de 2016, souligne que les cartes doivent se jouer en 2016 si on veut la reconnaissance officielle du français pour la capitale du Canada à temps pour le 150e anniversaire de la Confédération : Pour une capitale bilingue en 2017

L’Association de la presse francophone a sélectionné les 10 personnalités les plus influentes de 2015, article qui a été repris, entre autres, par l’Acadie Nouvelle. Parmi celles-ci, notons plusieurs personnalités de l’Ontario, dont Jacques de Courville Nicol, coordonnateur du Mouvement pour une capitale du Canada officiellement bilingue

Roland Madou, un lecteur du quotidien Le Droit, réagit à l’entrevue avec le nouveau député fédéral d’Orléans, Andrew Leslie publiée dans Le Droit fin décembre : Le bilinguisme d’Ottawa : clair et indispensable

 

Publicités